Savoir-Faire

Lin Perché est né à l’orée du Perche en Normandie, d’une envie commune et transgénérationnelle de faire de la couleur, de la matière, du beau, du durable, du pratique, du naturel …

La nécessité de fabriquer quelques luminaires pour éclairer une «cabane en bois» avec les matériaux de proximité, déclencha le début de l’histoire. Une fois les lampes conçues, arriva la question des abat-jours.

La boîte de Pandore venait de s’ouvrir pour ne plus jamais se refermer. Le lin s’imposa comme une évidence, puis la teinture végétale comme essentiel maillon de cette chaîne de création. Les encouragements et le soutien des proches ainsi que de nos abonnés Instagram ont fait le reste.

La teinture

Préparation

Avant de teindre, dans la grande majorité des cas, il est indispensable de préparer le lin. Le pigment doit être capturé par le tissu.

Il est donc lavé puis « mordancé » relavé, séché, puis teint, relavé et séché. Sur les plantes à tanins, on procède par oxydation entre autres.

Les pigments

La teinture végétale grand teint utilise des pigments réalisés par les producteurs de plantes tinctoriales.

On utilise donc le « concentré » de la fleur ou de la racine pour obtenir une couleur de grande tenue au lavage comme aux UV.

Les nuances

Les pigments que nous utilisons couramment sont les rouges acidulés de la garance qu’on retrouvait sur les voiles des bateaux, les Terracotta du cachou, les 36 nuances de bleu de l’indigo, ou du Pastel, le jaune soleil du Sophora, la bourdaine, le noir violet du bois de campêche qui servait à teindre les soutanes, mais aussi de notre jardin, la ronce, l’oignon, le cosmos, l’avocat …

Formation teinture grand teint

Michel Garcia, spécialiste de la teinture et
« fabricant de couleurs végétales » de renommée mondiale, créateur du premier jardin tinctorial de France, est devenu notre guide et notre formateur dans ce monde de pigments et de teintures.

Le lin

La culture du lin

La France est leader mondial de la production de lin textile. Mais les savoir-faire des tisseurs se sont délocalisés en Chine entre autres.

La France redémarre quelques filatures où nous nous fournissons ainsi que dans les filatures européennes qui assurent une qualité exceptionnelle de fibres longues et de lavage.

Une fibre pour la planète

Le lin est une plante remarquable qui n’a besoin d’aucune irrigation, aucun défoliant et quasiment aucun intrant.

Elle retient les gaz à effet de serre : chaque année, sa culture en Europe permet de retenir 250 000 tonnes de CO2.

Les propriétés du lin

Le lin est un tissu naturellement hypoallergénique et antibactérien qui suggère une sensation apaisante : des propriétés inhérentes à la qualité même de la fibre qui est aussi un régulateur thermique (isolant l’hiver, respirant l’été), résistante à la lumière et à l’eau.

L'impression

Le tataki zomé

Méthode japonaise ancestrale, elle consiste à frapper des végétaux pour les faire pénétrer dans le tissu.

Préalablement on doit préparer le tissu à recevoir le végétal, soit, le mordancer, sécher, relaver et sécher à nouveau.. 

les végétaux

Les végéteaux

Les végétaux utilisés pour le Tataki zomé et les infusions, sont récoltés ou cultivés dans notre jardin dans le Perche. Pensées, cosmos, feuilles de chênes, orties, ronces …

Les infusions

Les infusions ou écoprint consistent à imprimer le végétal par vaporisation.

Après préparation du lin les fleurs et feuilles sont positionnées sur le tissu, puis recouvert par une autre pièce de lin de taille identique. Le tout est roulé, ficelé, puis passé plusieurs heures dans la vapeur.

L'atelier

Le Perche

Étant normands de naissance, le Perche est devenu notre terre d’accueil. De nombreux artisans s’y retrouvent dans un mélange d’isolement et de nature généreuse et préservée.

Située entre Normandie et Centre, cette région offre des paysages bombés aux bocages joyeux, propices à la sérénité et la création.

L'atelier

Notre atelier accueille la partie « technique » : montage, menuiserie, électricité et couture. Les outils anciens sont privilégiés et la création y est jubilatoire.

Le labo

Le Labo ou « cuisine » est un endroit où les marmites fument, les fleurs côtoient les pigments : on lave, on rince, on teint, on tente des recettes improbables. 

Le séchage se fait au grand air et la cueillette dans notre petit jardin tinctorial.

Certificats techniques

Les normes électriques

Toutes les lampes comportent l’étiquetage obligatoire, précisant:

  • Les ampoules à utiliser
  • la provenance CE
  • Nos coordonnées

Les fils électriques sont recouverts de jute et sont aux normes CE comme chaque composant électrique utilisé. Le fil mesure environ 3 mètres sur chaque lampe. Si la lampe possède un interrupteur, celui-ci est positionné à 70 cm environ de la fiche.Nos lampes ne sont pas conçues pour l’extérieur ni les milieux humides.

Les informations textiles

Les produits sont en pur lin, les teintures sont végétales et grand teint. Ils comportent : les informations obligatoires sur le lavage, la teinture utilisée (végétale). Nous recommandons au premier lavage de laver le produit seul

Comme dans la cuisine, les ingrédients de la teinture végétale puisent leurs origines dans la nature, l’histoire, les recettes et les perspectives y sont tout aussi illimitées et il est bon de les partager.

Panier
Retour haut de page